Degooglisons Internet par Framasoft

Actualités

 

Cet article inaugure une nouvelle catégorie d’articles dédiés à l’actualité informatique et plus généralement aux sujets qui m’intéressent ou me tiennent à coeur, sans forcement avoir de lien avec OUAPI.

Je commence donc par évoquer une initiative de Framasoft, promoteur du libre sous toutes ses formes. L’initiative n’est pas forcément récente mais un bon projet mérite d’être relayé au maximum. Cette Initiative c’est “Degooglisons Internet“.

Il est aujourd’hui difficile de se passer des services des mastodontes du Web que sont Google, Apple, Amazon ou Facebook par exemple. Leurs services sont entrés dans notre quotidien de part leur coté pratique et grâce à leurs indéniables qualités. Ils nous simplifient la vie et ont sû créer une dépendance et se rendre indispensable. Qui aujourd’hui est capable de cloturer son Facebook, son compte gmail, ou de ne plus stocker en ligne ses documents sur les espaces de stockage mis “gracieusement” à notre disposition par ces sociétés.

Ce que l’on oublie trop souvent, c’est la contrepartie de ces services “gratuit”: collecte des données, utilisation a des fin commerciales, profilage, surveillance… Sans compter que finalement, on ne sait pas trop dans quelle conditions sont stockées nos données et qui y accède. “L’affaire” Snowden est là pour nous le rappeler.

Une initiative au long cours

En 2014, Framasoft s’est donc lancé un “défi”: celui d’offrir une “alternative Libre, Ethique, Décentralisée et Solidaire” à tous les services de Google et ses amis. En partant de ses services déjà existants (Framadate, alternative à doodle, Framanews, alternative à Google Reader par exemple), Framasoft à lancé une grande campagne pour passer à la vitesse supérieure en mettant en place un vrai projet structuré s’appuyant sur des objectifs clair et une augmentation significative de ses moyens (qui pour rappel sont uniquement issus de dons). Divers services ont vu le jour, tel qu’une alternative à Facebook, Framasphère, basé sur le logiciel libre Diaspora.

En 2015, les projets ont été nombreux: Framalink, alternative à Bit.ly, Framadrive, aternative à Dropbox, Framacarte alternative à Google Maps pour ne citer qu’eux. 2016 s’annonce également chargée avec plus d’une dizaine de projet prévu et notamment un concurent pour Skype.

Premier bilan

L’initiative rencontre en tout cas un beau succès, preuve que les mentalités changent et qu’une prise de conscience nait chez les internautes. Je pense qu’il s’agit également d’un tournant pour toutes les grandes sociétés de l’Internet qui devront, pour continuer d’exister d’ici quelques années, prendre un peu plus en compte la vie privée de leurs utilisateurs et arrêter de siphonner sans vergogne leurs données / leur vie à des fin commerciales ou de surveillance.

Le bilan 2015 de cette opération est disponible dans le lien ci dessous.

Dégooglisons saison 2 : ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait !

Je vous invite plus généralement à consulter l’ensemble du site qui contient une mine d’informations et d’outils libres.

Pour soutenir Framasoft, ça se passe ici:
https://soutenir.framasoft.org/

Une réponse à “Degooglisons Internet par Framasoft

Laisser un commentaire